Comment faire du purin d'ortie ?

Comment fabriquer son purin d'ortie ?

purin-ortie

Quoi de plus simple dès le mois le mars à l’approche du printemps que d’utiliser ces pousses urticantes d’orties. Elles pourraient être utilisées pour la soupe car la soupe d’orties a de grandes vertus reminéralisantes mais l’ortie permettra dans notre cas d’étude de fabriquer à moindre coût un engrais puissant et un anti parasitaire efficace. Procédure ultra simple:

  • Arracher les orties avec une paire de gants (évidemment…)
  • Ne pas utiliser des orties montées en graines pour ne semer dans votre jardin des orties, mais en les ramassant au printemps ce problème n’existe pas.
  • Couper les avec une paire de ciseau (plus elles seront coupées fines, plus la fermentation sera accélérée.)
  • Mettez-les dans un bac ou dans un seau (évitez absolument un bac en métal).
  • Mélanger avec de l’eau :

Il faut respecter les doses suivantes.

  • Engrais => 1 kg d’orties pour 10L d’eau.
  • Répulsif => 1 kg d’orties pour 20L d’eau.

Laisser macérer : 2 semaines en remuant tous les jours, rajouter en option une poignée de lithothame (poudre d’algues) pour limiter la mauvaise odeur du purin et apporter un amendement. Mais cet apport de Lithophage n’est pas du tout obligatoire, un simple conseil de professionnel. L’absence de bulles indique en général, la fin de la fermentation et par conséquence que le purin d’ortie est prêt à l’emploi. Filtrer la solution de purin d’ortie : Il ne faut récupérer que le mélange et se débarrasser des résidus d’orties que l’on peut épandre sur le compost (rien ne se perd…).

Impératif d’utilisation du Purin d’ortie : La dilution Le purin d’orties doit être absolument dilué, sinon les plantes seront «brûlées».

  • Utilisation du purin d’orties en tant que répulsif :

Pulvérisez sur les plantes avec un pulvérisateur pour l’utiliser contre les parasites (dilution 2 à 5%). Efficace contre les maladies cryptogamiques, comme le Mildiou, on peut également l’utiliser en pulvérisation fine contre les pucerons et comme un insceticide végétal.

  • Utilisation du purin d’orties en tant qu’engrais :

Versez le directement dans la terre près des pieds des plantes comme un engrais liquide, après l’avoir dilué dans l’eau à 10-20%.Ce produit contient de l’azote en grande quantité ainsi que de nombreux sels minéraux (fer, calcium, soufre, silicium, manganèse). Le purin d’ortie stimulera donc avec ce cocktail de sels minéraux la croissance des végétaux au printemps .et aidera notamment à prévenir le mildiou de la tomate. Le purin est riche en fer et permettra si des végétaux montrent des signet de chlorose ferrique en pulvérisant du purin à 5% de compenser ce manque de fer.

  • Utilisation du purin d’orties en tant qu’activateur de compost : dans ce cas il n’est pas utile de le diluer.

Les Conseils du Jardinier:

  • N’achetez pas de purin d’orties, c’est tellement facile à faire, économique et écologique.
  • N’attendez pas les problèmes au jardin, anticipez deux semaines de préparation c’est peu…
  • Combinez les purins , alternez purin d’orties et purin de consoude par exemples mais d’autres combinaisons sont possibles selon l’effet souhaité sur les plantes.
  • Alternez pulvérisation et arrosage de purin au pied des plantes pour stimuler feuilles et racines.
  • Il vaut mieux diluer plus ( plus d’eau moins de purin) qu’une dilution trop concentrée.
  • Le purin d’ortie se conserve plusieurs mois.
  • Dilution entre 2 et 5 % en pulvérisation sur les feuilles.